SUD Education Solidaires Union des syndicats SUD Education
de l'académie de Créteil 77/93/94

Retrouvez-nous sur les sites des syndicats départementaux :
SUD éducation 77 - SUD éducation 93 - SUD éducation 94

- DHG 2014 des lycées - Voilà 7 ans que les conditions d’enseignement se dégradent ! -
Article publié le 28 janvier 2014

La répartition des Heures Postes et Heures Supplémentaires à l’Année (HSA) pour l’année scolaire 2014/2015 vient d’être dévoilée aux organisations syndicales. Aucun changement de politique dans cette répartition. Gouvernement PS ou UMP, le service public d’éducation va de plus en plus mal.

Le recrutement d’enseignant-e-s ne permettra pas de répondre à l’augmentation démographique. Toute chose restant égale par ailleurs, il faudrait entasser 46 élèves par classe si les 147 profs supplémentaires du secondaire devaient accueillir les 3759 élèves de plus.

Alors comment faire ? Camarade, c’est pour ton grade ! Le nombre d’HSA continue à croître dans les Dotations Horaires Globales prévisionnelles. Ne nous leurrons pas : comme les autres années, les bilans définitifs compteront encore plus d’HSA que les projections !

Pour 2014/2015, ces 22 486 HSA hebdomadaires correspondraient au volume de 1249 postes en lycée général et technologique - en hausse de 5,1 % par rapport à 2013/2014 - et représenteraient 17,3 % des Heures Postes. En lycée professionnel, 12 756 HSA – en hausse de 2,6 % - correspondraient à 709 postes et représenteraient 16,3 % des Heures Postes.

De pire en pire ! Plus encore que ce nombre considérable, c’est la logique inflationniste que nous contestons. A structure d’établissement constante, le rectorat diminue le nombre d’heures postes et augmente le nombre d’HSA. Nous avions déjà dénoncé cette situation en 2013/2014. Les économies continuent sur le dos des établissements publics et contre la qualité de l’enseignement.

Il faut fixer des limites ! Il n’est pas acceptable que des équipes disciplinaires absorbe plus de 9 HSA, soit plus d’un demi-poste. Cette situation n’est pas favorable dans une académie dont les difficultés spécifiques d’enseignement sont connues et qui comprend de nombreux jeunes enseignants. Quand le ministre Peillon communique sur l’heure de décharge en ZEP qui concernera au mieux les 3 lycées ECLAIR de l’académie, la rectrice Robine mattraque les enseignant-e-s d’heures sup ! Belle loyauté de fonctionnaire ! (Le beau rôle au ministère, le sale boulot aux académies.)

Pour SUD éducation Créteil, les DHG doivent être revues à la hausse. Les Conseils d’Administration ne peuvent pas accepter la copie du rectorat. Organisons des heures d’information syndicales. Prenons le temps de construire collectivement des répartitions qui incluent l’ensemble des moyens nécessaires.

SUD éducation dépose des préavis de grève pour couvrir chaque jour les personnels. Courage !

ATTENTION : en ces temps de rigueur budgétaire (évidente dans les DHG), voilà le planning serré imposé par le rectorat. Il faut réagir vite et fort face à ces moyens toujours aussi misérables !

- 14 février : date de la remontée au rectorat des TRMD.
Les CA doivent avoir lieu avant, vous devez avoir connaissance de ces tableaux avant le 12 février !

- 10 mars : date limite pour la création de postes fixes. Après cette date, toutes les heures obtenues par les bahuts seront des HSA ou des BMP.

Il est URGENT d’organiser :
- des AGs
- des heures d’info syndicales

Faites remonter vos infos de bahut dès que possible !

Seule la lutte paie !

Excel - 39.8 ko